Si le regard est le miroir de l'Âme, alors celui de Geoffrey reflète la poésie.

Là où pour certains, une ombre peut cacher, pour lui elle ne sert qu'à dévoiler la personnalité.

‚Äč

A travers son objectif, l'infime devient le tout, et les instants capturés sont une invitation au voyage

au gré d'une vague de mélancolie quand l'aube nous éclaire de son éclat bleuté.

 

Texte : Peggy Montemurro